De meilleurs résultats grâce au suivi intensif de la Ligue pulmonaire

La Ligue pulmonaire est numéro un en Suisse. Elle suit en effet plus de 65‘000 patients souffrant d’apnée du sommeil. Avec la conviction que des conseils étendus et un suivi intensif sont indispensables pour que ces personnes se sentent bien avec leur masque, observent correctement leur thérapie et s’y plient consciencieusement pendant des années. Comme le montre de façon impressionnante une étude récemment publiée par l’assurance maladie Helsana, le suivi intensif assuré par la Ligue pulmonaire pendant toute la durée de la thérapie aboutit sur plusieurs plans à de meilleurs résultats que chez d’autres prestataires.

 

900 francs de frais médicaux en moins

Les patients CPAP suivis par la Ligue pulmonaire occasionnent ainsi, dans l’ensemble, des coûts de santé nettement plus bas. Ceux-ci sont en moyenne inférieurs de plus de 10 % par année à ceux des patients suivis par d’autres prestataires. Rien que les factures de médecin des patients de la Ligue pulmonaire totalisent en moyenne 900 francs de moins par année. Helsana rapporte cette économie au fait que les patients de la Ligue pulmonaire vont moins chez le médecin: les consultations chez un médecin de premier recours sont en baisse de 2 % en moyenne et celles chez un spécialiste de 26 %. L’analyse indique en outre que la qualité du traitement est meilleure à la Ligue pulmonaire que chez d’autres prestataires, la probabilité d’une hospitalisation y étant de 12 % inférieure. Les personnes suivies par la Ligue pulmonaire sont en outre deux fois moins nombreuses à interrompre leur thérapie au cours des douze premiers mois. Ces résultats confirment la voie suivie par la Ligue pulmonaire et la qualité de son travail. C’est pourquoi la ligue va continuer à miser sur du personnel très qualifié, sur un suivi intensif de ses patients et sur des conseils approfondis.

 

En guise de conclusion, l’étude d’Helsana relève que la Ligue pulmonaire endosse pour les patients souffrant d’apnée du sommeil une fonction de gardienne qui contribue à des gains en termes d’efficacité et de qualité, un peu comme les médecins de famille dans les modèles de soins intégrés.

 

Compléments d'information.