Politique associative

1. Image et objectifs

Les Ligues cantonales et leurs dispensaires forment avec la Centrale, la Ligue pulmonaire suisse. De ce fait, la Ligue pulmonaire suisse est le centre de compétence dans le domaine des voies respiratoires. Elle est une force active dans les domaines de la promotion de la santé, de la prévention, du conseil/suivi, de l’enseignement, du self-management et de la recherche. En tant qu’organisation faîtière dans les domaines mentionnés, la Ligue pulmonaire suisse joue un rôle de direction et de coordination.

La Ligue pulmonaire suisse défend les intérêts des malades pulmonaires, des insuffisants respiratoires et des tuberculeux.

Elle fournit une contribution importante à l’amélioration de la qualité de vie des personnes concernées et de leurs proches grâce à des conseils médicaux, thérapeutiques et psychosociaux, un suivi et à une éducation dispersés par des personnes compétentes, au meilleur prix.

La Ligue pulmonaire suisse promeut la santé générale de la population à l’aide de stratégies préventives modernes.

La Ligue pulmonaire suisse traduit la notion du self-management sur l’ensemble de la Suisse. La Ligue pulmonaire suisse soutient la recherche médicale par le biais de la Société suisse de pneumologie (SSP).

 

2. Membres

La Ligue pulmonaire suisse vise une base de membres étendue. Les membres de l'Association peuvent être:

  • des membres individuels, comme les personnes en difficulté respiratoire, leurs proches, des spécialistes et toute autre personne qui s'intéresse aux objectifs de la Ligue pulmonaire suisse. La qualité de membre individuel s'acquiert par les Ligues cantonales.
  • des membres collectifs, comme des organisations et institutions de droit public et privé qui sont en relation étroite avec la Ligue pulmonaire suisse.

La SSP est un membre collectif de la Ligue pulmonaire suisse en tant que société spécialisée.

3. Prestations

Promotion de la santé et prévention
La Ligue pulmonaire suisse met au point des programmes spéciaux de prévention et se charge de leur mise en oeuvre. Dans ces programmes, la priorité est donnée à la prévention du tabagisme, de la pollution de l’air intérieur et extérieur, des allergies et des maladies infectieuses.

Traitement, conseils, suivi, enseignement et réhabilitation

Le conseil et le suivi médicaux thérapeutiques et psychosociaux, l‘enseignement, en particulier la formation des patients et la réhabilitation sont les activités centrales de la Ligue pulmonaire suisse. La réussite du traitement dépend de la coopération effective entre les personnes concernées, le corps médical et les Ligues cantonales ainsi que leurs dispensaires. Sur le plan technique, la Ligue pulmonaire suisse organise un service national d’appareils de thérapie respiratoire.

Aide au self-management
La Ligue pulmonaire suisse soutient les associations de personnes concernées par les maladies pulmonaires et les insuffisances respiratoires, ainsi que leurs proches. Elle favorise l’acquisition de compétence propre.

Défense des intérêts
La Ligue pulmonaire suisse défend les intérêts des malades pulmonaires, des insuffisants respiratoires et des tuberculeux, ainsi que de leurs proches auprès des autorités, des spécialistes, des fournisseurs de prestations, des assureurs de même qu’à l’échelon politique associative. Elle participe à l’échange d’idées et à la législation suisses et cantonales. Elle peut également défendre les intérêts d'autres malades de longue durée ou d´handicapés qui ne disposent pas d’un organisation propre.

Orientation d’avenir et contrôle de qualité

  • Pour ses prestations, la Ligue pulmonaire suisse fixe des normes de qualité et en assure la continuité.
  • Elle fournit ses prestations en se fondant sur les progrès de la recherche et en tenant compte de l’évolution du marché.
  • Elle offre à ses collaboratrices et collaborateurs une formation continue.
  • Elle assure l’enseignement des personnes concernées et de leurs proches.
  • Elle soutient la SSP dans la formation continue des médecins.


4. Organisation et direction

La Ligue pulmonaire suisse est organisée selon une structure fédéraliste. Les organes centraux, l’administration, les Ligues cantonales autonomes en droit et leurs dispensaires collaborent d’une manière ciblée et efficace. La Ligue pulmonaire suisse décide de ses programmes d’activité avec tous les organes et organisations concernées. Les tâches, compétences et responsabilités des organes sont harmonisées. Des entreprises autonomes peuvent également se joindre à la Ligue pulmonaire suisse pour réaliser des objectifs communs précis.

La Ligue pulmonaire suisse s’appuie sur une structure performante de fonctionnaires salariés et à titre honorifique ainsi que de bénévoles. Elle encourage leur coopération d’un point de vue conceptuel et administratif. Les compétences professionnelles, la motivation et la disponibilité sont des critères importants pour la composition des organes. La Ligue pulmonaire suisse est attentive à une représentation appropriée des différentes régions (linguistiques) et des deux sexes.

5. Finances

La Ligue pulmonaire suisse est une organisation sans but lucratif. Elle veille à disposer d’une base financière solide avec des réserves appropriées. Les réserves servent à assurer l’exploitation, à compenser les fluctuations du marché dans les principaux domaines de prestations, à garantir les engagements en tant qu’employeur et à promouvoir l’innovation.

Pour son financement, la Ligue pulmonaire suisse s’appuie sur les prestations des assurances-maladie et des pouvoirs publics. La Ligue pulmonaire suisse participe activement au marché suisse des collectes de fonds qui sont coordonnées au niveau cantonal et national. De plus, elle est financée par des cotisations de membres, des donations ainsi que par les ponsoring et des fonds de projets.

Dans le secteur finances et comptabilité, la transparence et des mécanismes de vérificationet de contrôle doivent permettre de garantir un usage rationnel des moyens à disposition.

6. Coopération nationale et internationale

Sur le plan national la Ligue pulmonaire suisse collabore avec des sociétés spécialisées, avec des organisations de patients concernés et avec les autorités. Avec d’autres organisations de santé, la Ligue pulmonaire suisse utilise à tous les niveaux des formes de coopération relative à des projetset administrative. Sur le plan international, la Ligue pulmonaire suisse collabore avec des organisations correspondantes d’autres pays ainsi qu’avec des organisations internationales de santé et d’aide sociale.