Test de la fonction pulmonaire (Spirometrie)

 

Une spirométrie se fait facilement, sans douleur et en l’espace de quelques minutes. Elle mesure la respiration et permet de détecter des maladies pulmonaires obstructives telles que la BPCO. Une spirométrie est recommandée chez les personnes qui,

 

  • toussent souvent,
  • fument et sont âgées de plus de 45 ans,
  • éprouvent de la dyspnée lorsqu’elles marchent rapidement,
  • se font du souci pour la santé de leurs poumons,
  • sont déjà sous traitement pour une maladie pulmonaire.

 

L’appareil mesure le volume respiratoire et la vitesse d’expiration. Si la proportion d’air expiré pendant la première seconde est inférieure à 70 pour cent de l’air inspiré, il y a un rétrécissement des voies respiratoires. Comme la BPCO aussi bien que l’asthme peuvent en être la cause, on procède à un deuxième test: la patiente ou le patient inhale un médicament qui dilate les voies respiratoires. Ce médicament n’induit un effet que chez les sujets souffrant d’asthme. Dans la BPCO, les voies respiratoires ne réagissent pas et restent rétrécies. La spirométrie permet aussi d’observer sur une période prolongée si un traitement exerce un effet.

 

La plupart des Ligues pulmonaires cantonales vous offre une spirométrie gratuite sur demande. Informez-vous chez la Ligue cantonale près de vous.

 

 

Film en allemand sur la spirometrie