Convaincue que chacune et chacun a droit à un air propre, la Ligue pulmonaire suisse attend du monde politique les mesures d’urgence suivantes:

  • L’obligation de filtre et de pot catalytique pour tous les véhicules diesel en circulation et les moteurs diesel stationnaires
  • L’obligation d’équipement correspondant pour tous les types de moteurs adaptés
  • L’abaissement des valeurs limites des polluants pour les moteurs à deux temps
  • L’introduction rapide et générale d’une vitesse limitée à 80 km/h sur l’ensemble du réseau autoroutier suisse dès que la concentration en poussières fines atteint les valeurs limites nuisibles pour la santé
  • L'équipement des chauffages à bois avec des systèmes de filtrage conformes

Audition concernant la révision de l’ordonnance sur la protection de l’air

La Ligue pulmonaire suisse salue l’adaptation de l’ordonnance sur la protection de
l’air (OPAir) aux connaissances techniques actuelles, prévue par l’Office fédéral de
l’environnement (OFEV). Les valeurs limites de l’ozone et des poussières fines sont
encore trop souvent dépassées. La Ligue pulmonaire exige dès lors que des
installations fixes telles que les groupes électrogènes de secours soient
rétroactivement équipées de filtres à particules.