Les polychlorobiphényles

 

les polychlorobiphényles (PCB) sont employés dans les matières plastiques, les peintures, les vernis et les colles, afin de les rendre plus mous et plus élastiques dans leur utilisation. Si les PCB sont aujourd’hui nommément interdits en Suisse, il est néanmoins possible que des molécules chlorées toxiques et cancérigènes s’échappent dans l’air ambiant lors de transformations ou de rénovations d’anciens bâtiments. Si l’on soupçonne que des produits contenant des PCB ont été utilisés, il est recommandé de procéder à une analyse de l’air ambiant.

Les PCB ont été utilisés jusque dans les années 1980, surtout dans des condensateurs et des transformateurs mais aussi dans des vernis, résines, matières plastiques, encres d’imprimante, colles et matériaux d’étanchéité des joints à élasticité permanente.

L’absorption de quantités importantes de PCB au travers d’aliments par l’appareil digestif, par la peau ou les poumons provoque des atteintes du foie, de la rate et des reins et affaiblit le système immunitaire.


Informations de l’Office fédéral de la santé publique au sujet des PCB