Composés organiques volatils

Le groupe des composés organiques volatils (COV) comprend une multitude de substances qui contiennent toutes l’élément chimique carbone (C). Les COV sont présents dans l’atmosphère sous forme gazeuse, en raison de leur point d’ébullition bas. Le COV méthane (CH4), qui a un impact important sur le climat, est particulièrement abondant. Toutes les autres molécules organiques volatiles sont aussi désignées sous le nom de COV non méthaniques (COVNM). Au niveau du sol, les COVNM sont, avec les oxydes d’azote, des précurseurs importants pour la formation d’ozone.

Divers COV ont des propriétés cancérigènes (p. ex. le benzène) – d’autres sont toxiques (ce sont des poisons), la toxicité des divers COV pouvant varier fortement d’un composé à l’autre. Les COV halogénés (p. ex. la classe des chlorofluorocarbures ou CFC) contribuent de façon décisive à la destruction de la couche d’ozone stratosphérique et au renforcement du réchauffement global de la planète.

Les COV proviennent de diverses sources – ils sont notamment émis par le trafic routier et par l’évaporation de carburants, de solvants et de gaz.

Les COV sont composés d’un grand nombre de substances aux propriétés très différentes. Parmi les effets qu’ils induisent sur l’être humain, les propriétés cancérigènes sont au premier plan. Dans ce contexte, le COV le plus connu est un hydrocarbure, le benzène (C6H6).