Dioxyde de soufre

Le dioxyde de soufre (SO2) est un gaz incolore toxique à l’odeur âcre. Il provient surtout de la combustion de matières combustibles contenant du soufre. La pollution par le dioxyde de soufre  est cependant en net recul en Suisse depuis la fin des années 1980.

Informations de l'Office fédéral de l'environnement: Dioxyde de soufre

 

 

Les matières premières fossiles contiennent jusqu’à 4% de soufre. Lors de la combustion des matières premières, le soufre est transformé en dioxyde de soufre. Les principales sources émettrices de SO2 sont donc les exploitations qui brûlent du charbon ou du pétrole pour générer de la chaleur – par exemple raffineries de pétrole, production de ciment ou industrie métallurgique. Grâce à l’utilisation de combustibles pauvres en soufre ou dépourvus de soufre et au recours à la désulfuration des fumées, les émissions de SO2 ont pu être fortement réduites en Suisse depuis le pic d’émission constaté en 1980.

Le dioxyde de soufre est une des causes de maladies des voies respiratoires et il amplifie les pathologies pulmonaires et cardiaques existantes. Les sujets asthmatiques sont particulièrement touchés.

En Suisse, les valeurs limites de dioxyde d’azote atmosphérique, aussi bien à court terme qu’à long terme, sont respectées depuis les années 1990. Il n’y a actuellement aucun problème immédiat pour la santé humaine.