Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Des musées passionnants et un centre-ville animé

Neuchâtel est un lieu d’histoire et de culture qui offre des panoramas exceptionnels sur le lac et les alentours.

 

Quand on planifie un séjour à Neuchâtel, on a l’embarras du choix, ne serait-­ce que pour les musées : outre celui d’art et d’histoire, celui d’ethno­graphie et le muséum d’histoire na­tu­rel­le, il y a aussi le Laténium, le plus grand musée d’archéo­logie de Suisse, et le Centre Dürrenmatt. Les deux mo­nu­ments à visiter sont le château et la collégiale. Ceux-ci sont facilement acces­sibles de mai à sep­tem­bre avec le train touristique. Il y a aussi beaucoup de choses à voir sur les bords du lac. Au port les bateaux assurent un service régulier.

 

Pour celles et ceux qui souhaitent pren­dre de la hauteur pour jouir de la vue sur la ville, le lac et les environs, il suffit de prendre le bus 107 (arrêt : La Coudre) puis le funiculaire pour arriver en peu de temps à Chaumont, village situé à 1171 mètres d’altitude, où les attendent une tour pano­ra­mi­que, une aire de pique­nique et un restaurant offrant une magnifique vue panoramique. Informations complémentaires: www.neuchatelville.ch & www.j3l.ch

 

 

 

 

Trois châteaux qui valent le détour

Bellinzone, son ambiance médiévale et son charme italien.

 

Castelgrande, Montebello et Sasso Corbaro : ces trois châteaux avaient pour mission de protéger la cité stratégique de Bellinzone au Moyen-Âge. Aujourd’hui, ces fortifications font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le petit train touristique Artù, qui démarre dans la vieille ville, permet de rejoindre facilement les châteaux de Montebello et de Sasso Corbaro.

 

Construite au XIXe siècle, la Villa dei Cedri, avec son gigantesque parc et son vignoble, produisant notamment du Merlot, vaut elle aussi le détour. Le musée hébergé dans cette demeure seigneuriale présente des peintures suisses et italiennes datant du passage du XIXe au XXe siècle ainsi que des œuvres contemporaines.

 

Le charme italien imprègne chaque recoin de la vieille ville ainsi que ses échoppes, places, maisons patriciennes richement décorées et églises élégantes. Chaque samedi, la Piazza Nosetto accueille en outre un grand marché.

Plus d’infos: www.bellinzonese-altoticino.ch

Un break au lac de Zoug

Photo: ©Zug Tourismus
Photo: ©Zug Tourismus

La ville de Zoug est célè­bre pour ses ma­gnifi­ques cou­chers de soleil et ses dé­li­cieux gâteaux au kirsch.

 

Si l’on en croit les habitants de Zoug, le coucher de soleil y est le plus beau du monde. Le meilleur point de vue pour l’observer, c’est en bateau sur le lac de Zoug ou en se promenant sur les rives du lac. Mais la journée aussi, la capitale du canton est parfaite pour un break. En se baladant dans la vieille ville, on passe au pied de l’emblème de Zoug : la Zytturm. Construite au XIIIe siècle, elle a une hauteur de 52 mètres. Ce quartier est également le lieu idéal pour déguster la spécialité locale, le gâteau au kirsch. Et pour ceux ou celles qui en redemandent, une visite guidée sur le gâteau au kirsch permet d’apprendre comment cette pâtisserie traditionnelle est fabriquée.

 

Le Zugerberg offre lui aussi une magnifique perspective sur la ville, le lac et les montagnes. Il se trouve à une trentaine de minutes en train et funiculaire. Et pour les passionnés d’histoire, un crochet par Sattel (SZ) s’impose. C’est là en effet qu’est installé le centre d’informations de Morgarten, qui présente en détail ce qu’il s’est réellement passé lors de la bataille de Morgarten.

Plus d’infos: www.zug-​tourismus.ch

Détente et bien-être au bord du lac

Photo: ©Schlierner-stock.adobe.com
Photo: ©Schlierner-stock.adobe.com

La petite ville d’Yverdon-les-Bains est l’une des célèbres stations thermales de Suisse romande.

 

Les eaux riches en soufre et ma­gnésium du centre thermal sont une source de calme et de détente. Cette eau est réputée excellente pour les articulations, les voies respiratoires et l’estomac, mais aussi pour les muscles. La température de l’eau des piscines thermales intérieures et extérieures est de 34 °C. La température de l’eau des bassins extérieurs est de 32 °C en hiver et de 28 °C en été. Pour des instants de bien-être et de divertissement, les bassins offrent des cascades, bains à remous, jets de massage et lits de relaxation.

 

Le château, situé au cœur de la ville, abrite trois musées. Un musée consacré à l’histoire de la région. Un musée de la mode, qui renferme une collection comptant plus de 3000 créations rares et précieuses du couturier Robert Piguet, né à Yverdon. Le centre de recherches et de documentation Pestalozzi, dédié à la vie du pédagogue Johann Heinrich Pestalozzi. La Maison d’Ailleurs abrite le premier musée d’Europe de science-fiction.

 

La région d’Yverdon-les-Bains comporte d’intéressants lieux de visite :

  • Les grottes aux fées de Vallorbe
  • Le château de Grandson
  • Le musée d’automates et de boîtes à musique de Sainte-Croix
  • La réserve naturelle de la Grande Cariçaie.

Plus d’informations sur : www.yverdonlesbainsregion.ch/fr

Nature et vieille ville sans voitures

Photo: ©Chur Tourismus/Yvonne Bollhalder
Photo: ©Chur Tourismus/Yvonne Bollhalder

Coire est la plus ancienne ville de Suisse. Ce haut lieu du canton des Grisons n’attire cependant pas uniquement des amateurs d’histoire mais également des amoureux de la nature.

 

Le territoire actuel de la ville de Coire a été habité du néolithique (3000 avant J.-C.) à l’époque romaine. Ce riche passé a laissé sa marque, dans le quartier de Welsch­dörfli, où subsistent les vestiges de l’ancienne colonie romaine. Cela vaut aussi la peine de se promener dans les rues de la vieille ville, non loin de la gare, où presque aucune voiture ne circule. Ceux qui ne veulent pas découvrir seuls les sites touristiques, tels que le palais épiscopal ou la cathédrale vieille de 800 ans, peuvent réserver une visite guidée ou télécharger un audio guide.

Les amis de la nature ne seront pas non plus en reste : le train de montagne dont le départ se trouve au centre-ville, dans le quartier du Welschdörfli, permet de se rendre sur le Brambrüesch, une montagne proche de Coire.

Il faudra cependant un peu plus de temps pour se rendre sur l’Alp Raguta. Il faut pour cela emprunter le chemin de fer rhétique puis le téléphérique pour Feldis. Ensuite, après avoir marché environ un kilomètre, l’ascension se termine en télésiège. À 1900 mètres d’altitude, les promeneurs seront récompensés par un air pur et une vue fantastique sur toute la vallée du Rhin.

Plus d’informations: www.churtourismus.ch

Une excursion à Lausanne

C’est à Lausanne qu’a été installée l’une des premières stations d’oxygène liquide. Il vaut la peine de visiter cette ville, que vous ayez besoin d’oxygène ou non.

 

Lorsque l’on a besoin d’oxygène pour respirer et que chaque effort coûte, Lausanne et ses célèbres pentes peuvent paraître décourageantes ! Pourtant, cette ville a de nombreux atouts à dévoiler, même pour nos patients sous oxygénothérapie. A commencer par son métro, véritable colonne vertébrale, qui permet de se déplacer de bas en haut de la ville sans effort et très rapidement. Lausanne tourisme organise en outre des visites guidées de la ville adaptées au rythme de chacun, y compris pour les personnes à mobilité réduite.

 

Le bord du lac offre une vue spectaculaire sur les Alpes mais aussi la garantie d’un parcours à plat. C’est là que se situe le célèbre Musée Olympique, qui raconte à-travers 1'500 objets le monde, les jeux et l’esprit olympiques. Son café offre même des brunchs le week-end.

 

Un autre musée de renommée internationale se trouve à proximité : celui de l’Elysée, consacré à la photographie, qui vient de fêter ses 30 ans. Plus au centre, la vieille ville et sa cathédrale fondée en 1170 constituent une autre étape incontournable d’une visite de la ville. Enfin, le plus grand aquarium d’eau douce en Europe ouvrira ses portes tout au nord de la ville en juin 2017.