Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Actualités

Une toux persistante? Il pourrait s’agir de la BPCO.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est l’une des maladies non infectieuses les plus répandues dans le monde. En Suisse, près de 400 000 personnes souffrent d’une BPCO.

La bronchopneumopathie chronique obstructive évolue de manière insidieuse et passe le plus souvent longtemps inaperçue. Les malades ignorent souvent les signaux d’alerte comme la toux, la détresse respiratoire et, parfois, des expectorations. La BPCO détruit le tissu pulmonaire, rétrécit les voies respiratoires et conduit à une dyspnée sévère. Monter ne serait-ce que quelques marches deviennent pour beaucoup de personnes atteintes de BPCO une épreuve presque insurmontable. Plus la BPCO est diagnostiquée tôt, plus l’évolution de la maladie peut être ralentie et la qualité de vie conservée.

 

Principal facteur de risque: le tabagisme

Il n’existe pas de remède à la BPCO. 90% des personnes souffrant de BPCO fument ou ont fumé. Un arrêt significatif du tabac est par conséquent la première étape essentielle du traitement d’une BPCO. Arrêter de fumer diminuant considérablement le risque d’affection, renoncer au tabac constitue donc la meilleure protection contre la maladie.

 

Ligue pulmonaire: chiffres et faits

À l’occasion de la journée mondiale contre la BPCO du 20 novembre, la Ligue pulmonaire éclaire le grand public sur la maladie à l’aide de supports d’information. Le test de risque en ligne de la Ligue pulmonaire donne les premières indications d’une éventuelle maladie. De plus, pendant le mois de novembre, plusieurs Ligues pulmonaires cantonales proposent des mesures de la fonction respiratoire.

 

La Ligue pulmonaire est une organisation de santé à but non lucratif. Elle emploie plus de 700 collaboratrices et collaborateurs et s’investit depuis plus de 115 ans pour les personnes souffrant de maladies respiratoires et pulmonaires.

Elle conseille et accompagne plus de 100 000 patientes et patients sur 70 sites dans toute la Suisse et à domicile, afin qu’ils puissent autant que possible garder leur autonomie et avoir une bonne qualité de vie. La Ligue pulmonaire suisse est également engagée dans la promotion de la santé et la prévention, la formation continue des professionnels de santé et la promotion de la recherche. Cette organisation de santé certifiée ZEWO détient le label NPO pour son management d’excellence.

 

Pour toute question, veuillez-vous adresser à:
Ligue pulmonaire suisse

Andrea Adam, Porte-parole

Tél. 031 378 20 53

a.adam@STOP-SPAM.lung.ch