Actuel

La tuberculose – une maladie tenace et méconnue

La Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, célébrée le 24 mars, nous rappelle que cette maladie reste l’une des infections les plus mortelles au monde.

Comme le coronavirus, la tuberculose se transmet par la diffusion de gouttelettes infectées. La bactérie touche principalement les poumons. Mais elle peut aussi affecter d’autres organes, avec des symptômes qui varient en conséquence.

 

Les conditions de vie précaires compliquent le traitement et la guérison

Chaque jour, près de 4'000 personnes décèdent de la tuberculose et près de 28'000 personnes contractent cette maladie évitable et curable. Grâce aux efforts mondiaux de lutte contre la tuberculose, on estime que 63 millions de vies ont été sauvées depuis 2000.

La tuberculose peut être traitée avec les bons médicaments. Or, dans de nombreux pays, les soins médicaux sont insuffisants pour permettre un traitement efficace. On y manque souvent de personnel qualifié ou de moyens de dépistage appropriés pour détecter et contrôler la maladie à un stade précoce. Parmi les autres déclencheurs de la maladie figurent des facteurs comme la malnutrition et les conditions de vie défavorables (p.ex. pauvreté, logement insalubre, chômage).

Les deux tiers des personnes infectées par la tuberculose se concentrent en Inde, en Indonésie, en Chine, aux Philippines, au Bangladesh, au Nigeria, au Pakistan et en Afrique du Sud.

 

Plus en ligne de mire

En Suisse, le nombre de cas de tuberculose est en légère baisse depuis plusieurs années grâce à la détection précoce, aux traitements efficaces et au traçage des contacts. Chaque année, jusqu’à 450 personnes contractent la tuberculose dans notre pays.

 

Pour le compte de 24 services médicaux cantonaux, 17 Ligues pulmonaires cantonales effectuent jusqu’à 270 enquêtes d’entourage par an dans le cadre de cas de tuberculose. Via un traçage des contacts, la Ligue pulmonaire permet de retrouver les personnes potentiellement infectées par la tuberculose afin d’endiguer la propagation de la maladie en Suisse.

 

Centre de compétence tuberculose de la Ligue pulmonaire suisse

Le Centre de compétence tuberculose accompagne les Ligues pulmonaires cantonales avec des formations continues, des supports de formation tels que le guide sur la tuberculose et le symposium Tuberculose qui a lieu chaque année.

Organisé le 25 mars, le symposium Tuberculose de cette année se déroulera en virtuel en raison de la pandémie de coronavirus.

 

La Ligue pulmonaire est une organisation de santé à but non lucratif. Elle emploie plus de 700 collaboratrices et collaborateurs et s’investit depuis plus de 115 ans pour les personnes souffrant de maladies respiratoires et pulmonaires.

Elle conseille et accompagne plus de 100'000 patientes et patients sur 70 sites dans toute la Suisse et à domicile, afin qu’ils puissent autant que possible garder leur autonomie et avoir une bonne qualité de vie. La Ligue pulmonaire suisse est également engagée dans la promotion de la santé et la prévention, la formation continue des professionnels de santé et la promotion de la recherche. Cette organisation de santé certifiée ZEWO détient le label NPO pour son management d’excellence.

 

En cas de questions, veuillez-vous adresser à
Ligue pulmonaire suisse

Andrea Adam, porte-parole

Tél. 031 378 20 53

a.adam@STOP-SPAM.lung.ch