Établissements de santé détruits en Ukraine : un danger pour les malades chroniques

Les attaques en Ukraine ont aussi touché de plein fouet les infrastructures sanitaires. Une partie du personnel soignant a fui, les hôpitaux sont débordés, de nombreuses pharmacies ferment, et les médicaments et moyens auxiliaires médicaux manquent.

En parallèle, le risque de maladies infectieuses grimpe en flèche, à l’image de la vague de Covid-19 qui submerge le pays. Face à la pénurie de moyens auxiliaires comme les réserves d’oxygène, l’OMS tire la sonnette d’alarme. Ces conditions médicales précaires mettent en péril le traitement de personnes souffrant d’une pneumonie, de la Covid-19 ou de la tuberculose, par exemple.

 

La Ligue pulmonaire s’engage pour les personnes atteintes de maladies pulmonaires et des voies respiratoires graves afin qu’elles puissent continuer à bénéficier de soins malgré la guerre.

Pour assurer le traitement médical des personnes concernées sur place, la Ligue pulmonaire récolte des dons. Ceux-ci permettront notamment d’acheter des médicaments pour les malades de la tuberculose ou des conteneurs d’oxygène pour les personnes souffrant d’une pneumonie ou de la Covid-19 et de les acheminer sur place, mais aussi d’épauler les équipes spécialisées présentes.

En outre, la Ligue pulmonaire a immédiatement pris l’initiative, en collaboration avec les autorités, de faire traduire en ukrainien et en russe les informations les plus urgentes destinées aux personnes réfugiées en Suisse. Elle sensibilise également notre personnel de santé aux maladies comme la tuberculose qui ont quasiment disparu de Suisse mais s’observent encore fréquemment en Ukraine.

 

Vous aussi, soutenez notre aide d’urgence à l’Ukraine en faveur des personnes souffrant d’une maladie pulmonaire !

  • Avec 60 francs, vous contribuez par exemple à fournir des aides à la traduction aux personnes réfugiées en Suisse.

  • Avec 100 francs, vous aidez par exemple à acheter des conteneurs d’oxygène pour les personnes souffrant d’une maladie pulmonaire.

  • Avec 250 francs, vous permettez par exemple d’acheminer sur place des médicaments aux personnes concernées.
     

Chaque contribution compte !

Votre don sera intégralement reversé à l’aide apportée aux victimes de la guerre.            

 

Face à l’urgence, la Ligue pulmonaire suisse cherche actuellement à faire parvenir cette aide le plus vite possible aux populations dans le besoin, et ce avec le concours d’organisations partenaires au sein d’un réseau international.

Merci infiniment de nous permettre d’intervenir au plus vite et en toute simplicité.

Oui, je fais un don