Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Actualités

Difficulté respiratoire et toux lors d‘une promenade ? Ce pourrait être une BPCO.

Pendant longtemps, Jean-Claude a souffert d'essoufflement et de toux sans en connaître la raison. Maintenant, il peut mettre un nom sur cette maladie : la BPCO. La broncho-pneumopathie chronique obstructive entraîne une détresse respiratoire croissante pendant l’activité physique. Et elle s’accompagne souvent d’une toux le matin, avec expectorations, et d’une hausse massive des troubles lors d’un rhume. Grâce à un diagnostic précoce, il est possible de ralentir la progression de la maladie.

 

« BPCO ? Qu'est-ce que c'est ? » entend souvent Jean-Claude, un patient de la ligue pulmonaire. C’est seulement lorsqu'il explique sa maladie, que beaucoup prennent conscience que des personnes de leur entourage souffrent des symptômes typiques de la BPCO, tels qu’une toux matinale, des expectorations et un souffle court. L'exemple de Jean-Claude met en évidence l’enjeu lié à cette maladie : parmi les quelque 400'000 personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) en Suisse, beaucoup en ignorent les symptômes et consultent un médecin lorsque leur fonction pulmonaire est déjà gravement atteinte.

 

L’importance d’un dépistage précoce
La BPCO est le plus souvent causée par l'inhalation de substances nocives, comme la fumée de cigarette, sur une longue période. Cette maladie n’est pas guérissable, cependant, plus tôt elle est découverte, plus il est possible d’en ralentir l’évolution et de maintenir la qualité de vie. Le test de risque en ligne de la Ligue pulmonaire fournit les premières indications d'une possible maladie.

Autour de la Journée contre les BPCO qui tombe le 14 novembre, la Ligue pulmonaire fournit des informations sur cette maladie par le biais de spots et d’affiches. Son test de risque en ligne donne une première indication sur la possible présence de la maladie. En novembre, plusieurs ligues pulmonaires cantonales proposent en outre des mesures gratuites de la fonction pulmonaire à différents endroits.
Photos peuvent être téléchargée ici.

 

Pour toutes questions, veuillez-vous adresser à
Ligue pulmonaire suisse
Florian Baccaunaud, porte-parole
Tél. 031 378 20 71
f.baccaunaud@lung.ch