Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Boutique des publications

Recherche par mots clés ou par thèmes

69 publications trouvées , Publications 1 - 10

vivo automne 2019


«Je continue à vivre ma vie»
Antoine Roulet souffre de sclérose latérale amyotrophique (SLA). En dépit de sa maladie, il reste positif.

 

Rapport annuel 2018

La Ligue pulmonaire est active à différents niveaux: dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention primaire, nous aidons les jeunes en apprentissage à développer leurs compétences de vie avec le programme ready4life. Afin de pouvoir détecter et soigner le plus tôt possible les maladies pulmonaires et les affections des voies respiratoires, nous informons le grand public à travers nos campagnes et activités. Nous soutenons également les personnes chez lesquelles une maladie pulmonaire ou respiratoire a déjà été diagnostiquée en leur proposant des offres de conseil et de prise en charge variées, comme le programme d’autogestion «Mieux vivre avec une BPCO», les voyages de groupe encadrés en Suisse et à l’étranger, et le projet pilote relatif à l’oxygénothérapie à domicile pour les nouveau-nés, pour n’en citer que quelques-unes. Bien que très diverses, ces activités ont toutes une chose en commun: elles placent l’humain au cœur de notre action.

 

Feuille d’information FAQ radon

Après le tabagisme, le radon est la principale cause du cancer du poumon. En Europe, il est à l’origine de près de 10 % des cancers du poumon. Présent dans les sols, le radon peut pénétrer dans les espaces intérieurs lorsque l’enveloppe d’un bâtiment n’est pas étanche, et peut ensuite atteindre les poumons par les voies respiratoires. Les poumons sont ainsi exposés à des radiations locales issues des produits de la dégradation de ce gaz radioactif. Cette exposition est susceptible de provoquer le cancer du poumon.

 

Feuille d‘information FAQ nuisances occasionnées par la fumée des voisins

La fumée du tabac est le plus important facteur de pollution de l’air à l’intérieur des bâtiments. Si vous êtes dérangé par la fumée des locataires de votre immeuble, vous pouvez réagir contre cette nuisance. La Ligue pulmonaire suisse vous propose la procédure suivante:

 

Feuille d'information FAQ poussières fines

L’air que nous respirons contient des particules de très petite taille. À chaque inspiration, ces poussières fines entrent dans les voies respiratoires. Plus elles sont petites, plus elles pénètrent profondément dans les poumons. Une charge excessive de poussières fines dans l’air entrave la capacité autonettoyante des voies respiratoires et cause des maladies.

 

Feuille d'information FAQ monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est une substance toxique et facilement absorbée par les poumons, donc dangereuse pour la respiration. Cependant, à ce jour, il ne représente presque plus un danger en Suisse. Ceci est dû principalement à des prescriptions plus sévères en matière d’équipements industriels et automobiles (catalyseurs).

 

Feuille d'information FAQ nanoparticules

Par nanoparticules on entend toutes particules mesurant moins de 100 nanomètres, soit mille fois plus minces qu’un cheveu humain. Quant aux nanoparticules synthétiques, elles correspondent à des matériaux de cette taille, produits dans un but particulier.

 

Feuille d'information FAQ ozone

L’ozone est un gaz irritant généré surtout par temps ensoleillé. Les journées les plus chaudes de l’année se caractérisent dès lors par une pollution élevée à l’ozone. À des concentrations excessives, il peut causer des troubles aigus. On peut se protéger en évitant les activités en plein air aux heures les plus chaudes de la journée.

 

Feuille d'information FAQ dioxyde de soufre

Le dioxyde de soufre est un gaz très toxique. Au cours des dernières décennies, le durcissement des prescriptions légales (par exemple l’utilisation de carburants et d’huiles de chauffage pauvres en soufre) a permis de réduire ses émissions sur tout le territoire suisse jusqu’à atteindre des niveaux non problématiques.

 

Feuille d'information FAQ oxydes d’azote

Les oxydes d’azote sont générés par la combustion de carburants et combustibles. Ils sont intrinsèquement dangereux pour la santé, mais ils sont aussi des précurseurs d’autres polluants atmosphériques tels que l’ozone et les poussières fines secondaires. Le NO et le NO2 sont souvent groupés sous la dénomination NOx.