Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter
Page d'accueil www.liguepulmonaire.ch

Mesures pour les personnes particulièrement vulnérables

  • Vous souffrez d’une maladie des voies respiratoires?

  • Ou bien d’une maladie pulmonaire?   

Pour des informations nouvelles et actualisées, veuillez consulter le site Internet de l’OFSP  ou contacter le service d'information : +41 58 463 00 00, 24 heures sur 24.

Maladies et conséquences

  • Asthme sévère

  • BPCO

  • Apnée du sommeil

  • Tuberculose

  • Personnes ventilées à domicile

  • Consommation de tabac

Informations

Conseils de loisirs pour le temps passé à la maison

  • Pour l'âme : Contacts pour les soucis et les craintes

  • Bon Appétit : Recettes de cuisine et de pâtisserie

  • Jeu et divertissement : Puzzles et quiz 

  • Plaisir à l'écoute: Émissions musicales et informations sur les concerts

  • Pour l'esprit : Conseils de lecture

  • Créativité : Idées de bricolage

Trucs & astuces

Mesures pour personnes particulièrement à risque

  • La meilleures façon de se protéger contre l’infection est de suivre les règles d'hygiène et de conduite.
  • Lavez-vous régulièrement et soigneusement les mains avec du savon.
  • Gardez vos distances (au moins 1,5 mètre).
  • Respectez l’obligation de porter un masque dans les transports publics.
  • Respectez également les règles d'hygiène et de conduite lorsque vous rencontrez des amis ou de la famille. Par exemple, n’utilisez pas les mêmes couverts pour vous servir de la nourriture et ne buvez pas dans le même verre.
  • Évitez les heures de pointe aux endroits très fréquentés (gares pendant le trafic pendulaire, achats le samedi). Toutefois, si vous vous trouvez dans des endroits où le nombre de personnes est important et que vous ne pouvez pas garder vos distances, nous vous recommandons de porter un masque d'hygiène.
  • Prenez vos médicaments tels que prescrit par votre médecin. Ne discutez d'un ajustement avec votre médecin qu'en cas d’urgence.
  • Remarque: Les stéroïdes inhalés ne sont pas considérés comme des thérapies immuno-suppressives.
  • Les employeurs donnent la possibilité aux personnes vulnérables de travailler à leur domicile. Ils prennent les mesures organisationnelles et techniques correspondantes.
  • Si la personne vulnérable ne peut travailler que sur place, les employeurs doivent garantir que les mesures d'hygiène et de conduite recommandées (lavage des mains, garder ses distances) peuvent être respectées.
  • Si un employeur ne peut pas satisfaire à ces exigences, il doit continuer de verser le salaire à la personne vulnérable. Une personne vulnérable fait part des risques particuliers qu'elle encourt au moyen d'une déclaration personnelle. L'employeur peut demander un certificat médical au cas par cas.

Contacts des autorités et des organisations

 

Confédération et cantons

Office fédéral de la santé publique OFSP

Cantons

 

Organisations

 

La Ligue pulmonaire s'engage fortement dans le contact tracing

Actuellement, dix Ligues pulmonaires cantonales sont impliquées dans treize canton dans le contact tracing. Pendant l'isolement ou la quarantaine, l'appel téléphonique quotidien est un contact important avec le monde extérieur, dans lequel l'état psychologique et pas seulement l'état de santé médical est également abordé, ce qui nécessite une expertise spécifique et une sensibilité psychologique. Un personnel qualifié est donc indispensable.

La Ligue pulmonaire, avec le Centre de compétence pour la tuberculose, est probablement la seule institution en Suisse qui effectue depuis longtemps annuellement jusqu’à 270 contact tracings dans le cadre de la tuberculose. Si nécessaire, les Offices du médecin cantonal peuvent également initier la recherche de contacts pour d'autres maladies transmissibles tels que COVID-19 et faire appel aux Ligues pulmonaires cantonales à cette fin.

Par les contacts téléphoniques avec les personnes infectées et leurs contacts, la Ligue pulmonaire apporte une contribution significative et s'engage donc fortement dans la méthode actuellement la plus efficace pour réduire la propagation du coronavirus.