Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter
Page d'accueil www.liguepulmonaire.ch

Asthme sévère

Dans la population suisse, environ 2 à 8 % des personnes sont atteintes d'asthme. Cependant, seule une petite proportion d'entre eux souffre d'asthme sévère. Vous souffrez d'asthme grave si votre médecin vous l'a dit et si vous avez actuellement besoin d'une immunothérapie ou des corticostéroïdes/immunosuppresseur sous forme de comprimés ou injections.

 

Recommandation:

La majorité des patients asthmatiques (95% de l'ensemble des patients asthmatiques) devraient suivre les recommandations générales de l'OFSP. Ils ne sont pas particulièrement en danger. Toutefois, les personnes souffrant d'asthme sévère doivent se protéger contre les infections et suivre les mesures prévues pour les personnes particulièrement à risque. Si les symptômes s'aggravent, ils doivent contacter un médecin par téléphone. 

BPCO

En Suisse, plus de 5% des adultes souffrent de BPCO (Maladie pulmonaire obstructive chronique). Cela représente environ 400 000 personnes. Il s'agit d'une maladie pulmonaire chronique, non infectieuse et incurable, qui progresse lentement.

 

Recommandation:

Tous les patients et patientes ayant reçu un diagnostic de BPCO appartiennent au groupe de personnes particulièrement à risque. Ils doivent se protéger et suivre les mesures prévues pour les personnes particulièrement à risque. Si les symptômes s'aggravent, ils doivent contacter un médecin par téléphone.

Apnée du sommeil

En Suisse, on estime à 150 000 le nombre de personnes souffrant d'apnée du sommeil. Les personnes souffrant d'apnée du sommeil ont de brèves interruptions de la respiration pendant leur sommeil. Les brefs arrêts respiratoires rendent impossible un sommeil réparateur.

 

Recommandations:

De l’avis des experts, l’apnée du sommeil ne constitue pas un facteur de risque pour développer une forme sévère de la maladie COVID-19. Veuillez-vous en tenir aux recommandations générales de l’OFSP. Si vous souffrez d’autres maladies en plus de l’apnée du sommeil, nous vous invitons à consulter la liste de l’OFSP (annexe 6) ou à prendre contact avec votre médecin pour savoir si vous faites partie des personnes particulièrement vulnérables.

 

 

Personnes ventilées à domicile

La ventilation à domicile est une forme de thérapie pour les patients dont la respiration est altérée. Ils reçoivent une ventilation mécanique temporaire ou permanente en ambulatoire. Des maladies très différentes font que les poumons ne sont plus en mesure de remplir leur fonction de manière adéquate.

 

Recommandation:

Tous les patients et patientes qui sont ventilé(e)s à domicile appartiennent au groupe des personnes particulièrement à risque. Ils doivent se protéger et suivre les mesures prévues pour les personnes particulièrement à risque. Si les symptômes s'aggravent, ils doivent contacter un médecin par téléphone.

Tuberculose
 

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par les bacilles ou bactéries de la tuberculose. La forme de tuberculose la plus répandue est la tuberculose pulmonaire (env. 70% des cas). D’autres formes de tuberculose ne sont pas contagieuses. Une infection tuberculeuse latente signifie qu’une personne a été, une fois ou l’autre dans sa vie, en contact avec des bacilles de la tuberculose. A ce stade-là, la personne n’est ni malade ni contagieuse.

 

Recommandation:

Les patients qui ont été traités pour une tuberculose ou une infection tuberculeuse latente ou qui le sont actuellement n’appartiennent pas au groupe de personnes particulièrement à risque. Ils devraient suivre les recommandations générales de l'OFSP.

Consommation de tabac
 

De façon générale, les fumeurs sont davantage exposés aux infections des voies respiratoires (comme le coronavirus). Actuellement, personne ne peut affirmer que la maladie prend une forme plus grave chez les fumeurs. Il est néanmoins à craindre que le tabagisme ait un impact négatif sur la sévérité de la maladie et le processus de guérison.