Boutique des publications

Recherche par mots clés ou par thèmes

74 publications trouvées , Publications 1 - 10

Vivre activement avec une BPCO

En Suisse, plus de cinq pour cent des adultes, soit environ 400 000 personnes, souffrent de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Cette brochure a pour but de vous aider à briser le cercle vicieux de l‘inactivité.
 

BPCO

En Suisse, quelque 400 000 personnes souffrent de BPCO, une maladie pulmonaire peu connue de la population. La BPCO provoque un rétrécissement progressif des voies respiratoires. La capacité physique des personnes atteintes est fréquemment réduite. La plupart du temps, c’est le tabagisme qui est la cause de cette maladie incurable.
 

vivo automne 2022


«Quand son chez-soi devient un lieu de refuge»
Au printemps dernier, Daniela et Daniel Gasser- von Arx ont accueilli chez eux Anastasiia Sukhenko et son fils Stanislav. Cette situation inhabituelle requiert un esprit d’ouverture et de la tolérance de la part de tous.
 

Rapport annuel 2021


La Ligue pulmonaire suisse prend ses responsabilités durant une année 2021 riche en défis
«Nous prenons nos responsabilités», tel est le titre du rapport annuel 2021 de la Ligue pulmonaire suisse. L’année dernière, la Ligue pulmonaire a notamment pris ses responsabilités en s’engageant fermement, avec d’autres organisations, pour une protection efficace des enfants et des jeunes contre la publicité en faveur du tabac et en marquant de son empreinte la campagne relative à l’initiative populaire «Enfants sans tabac». Cet engagement indéfectible a porté ses fruits: le 13 février 2022, l’initiative a été largement adoptée par la population suisse. Par ailleurs, la Ligue pulmonaire suisse a créé, en collaboration avec des spécialistes des Ligues pulmonaires cantonales, une taskforce interne ad hoc afin de pouvoir réagir du mieux possible aux préoccupations de sécurité communiquées par Philips à propos d’une grande partie de ses appareils de traitement de l’apnée du sommeil et de ventilation à domicile. En outre, la Ligue pulmonaire suisse a organisé et encadré des voyages en groupe pour les personnes souffrant de maladies pulmonaires et respiratoires. Elle a aussi géré le Centre de compétence tuberculose sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique et a soutenu divers projets de recherche.
 

vivo printemps 2022


«Cela vaut la peine de lutter»
Une maladie pulmonaire rare a détruit les poumons de Dino Howald au point de se retrouver placé sous oxygénothérapie 24 h sur 24. Il s’est battu pas à pas pour remonter la pente.
 

Feuille d'information FAQ Tuberculose ukrainien

Questions fréquemment posées sur la tuberculose et réponses.
 

vivo automne 2021


«Je suis sûre que la tête influence le corps»
De la combativité, une bonne dose d’optimisme et le soutien de sa famille et de ses amis : voilà ce qui aide Laura Wunderlin à mener la vie qu’elle souhaite malgré la maladie métabolique incurable dont elle souffre, une mucoviscidose.
 

Rapport annuel 2020


Le partenaire fort dans la crise

L’année dernière, tant marquée par la pandémie du coronavirus, fut un défi pour tout le monde, y compris la Ligue pulmonaire suisse. En peu de temps, elle a redéfini les priorités afin d’accorder la meilleure aide possible aux patientes et patients, aux membres de leur famille, au personnel ainsi qu’au grand public. Une communication interne et externe exhaustive et sans cesse actualisée sur le coronavirus en constitua alors un pilier essentiel. Celle-ci consistait en autres à fournir des recommandations aux ligues pulmonaires cantonales sur la façon d’agir ainsi qu’à sensibiliser le grand public sur les différents canaux. La Ligue pulmonaire suisse a aussi rapidement mis sur pied une logistique d’urgence. Celle-ci avait pour but de garantir l’approvisionnement des ligues pulmonaires cantonales en matériel de protection, devenu rare. Elle a également créé un guide d’entretien pour le conseil psychosocial mené par les ligues pulmonaires cantonales. À côté des activités liées à la COVID-19, la Ligue pulmonaire suisse a aussi fait avancer d’autres projets. En coopération avec l’initiative australienne « Tobacco Free Portfolios », la Ligue pulmonaire suisse est parvenue à convaincre deux caisses de pension de renoncer à investir dans l’industrie du tabac.
 

vivo printemps 2021


«Pour moi, il n’y a plus que des bonnes journées»
Jouer du trombone ou faire du sport ? Pour Sabine Bucher, souffrant d’un déficit en alpha-1-antitrypsine qui résulte d’une anomalie génétique et endommage fortement les poumons, cela n’a pas été possible pendant longtemps. Grâce à une greffe de poumon, elle a de nouveau plus de souffle pour gérer son quotidien.
 

Guide de poche BPCO


Diagnostic et soutien à la gestion pour professionnels de santé

Le Guide de poche BPCO est pensé comme un outil vous assistant dans votre travail quotidien en termes de soins factuels, de qualité, bénéfiques et centrés sur la personne.