Thérapie CPAP

La thérapie CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) permet aux personnes atteintes d’un syndrome des apnées du sommeil de vivre une vie sans troubles. Cela signifie: pas de ronflements, pas de pauses respiratoires nocturnes, être réveillé et en forme durant la journée. 

 

En quoi consiste la thérapie CPAP?

L’appareil CPAP conduit un léger flux d’air dans un masque nasal que la patiente ou le patient porte pendant la nuit. Grâce à ce flux d’air, les voies respiratoires restent ouvertes et les personnes concernées peuvent respirer librement pendant leur sommeil. Deux personnes sur trois s’en sortent parfaitement avec cette thérapie dès le premier jour. Des effets secondaires tels que, par exemple, une sécheresse des muqueuses nasales disparaissent généralement au bout de quelques jours.

Appareils de thérapie CPAP

L’appareil  CPAP est composé d’un appareil de base et d’un masque avec un tuyau d’alimentation pour l’apport d’air. Dans certains cas, un humidificateur d’air est en outre nécessaire.


Les appareils livrables ne se distinguent que par leur design, leur volume sonore, leur poids et leur taille. Les patientes et les patients choisissent généralement l’appareil d’entente avec le médecin spécialiste. Ce qui est décisif pour le succès de la thérapie est le fait que l’appareil de base choisi et le masque soient ajustés de façon optimale et ne gênent pas la patiente ou le patient dans ses habitudes de sommeil.


Les masques ou certaines parties de ceux-ci sont changés une ou deux fois par année. Les ligues cantonales ont des systèmes de masque nasal, de masque facial et de capitonnage de nez dans leur assortiment - et donc une solution pour chaque forme de visage.


Le flux d’air peut avoir pour effet secondaire une sécheresse des muqueuses nasales. Il existe des pommades qui permettent d’atténuer les troubles que cela entraîne. Il est en outre possible de monter un humidificateur sur l’appareil, qui non seulement humidifie l’air mais le réchauffe également et confère ainsi davantage de confort.

Prise en charge des coûts par les caisses-maladie

En cas de prescription médicale, l’assurance de base obligatoire prend en charge les coûts de la thérapie CPAP. Les médecins spécialistes orientent les personnes concernées vers la Ligue pulmonaire, auprès de laquelle elles obtiennent du matériel, des instructions et des conseils qui leur permettent d’intégrer la thérapie de façon optimale dans leur quotidien.

Prestations de la Ligue pulmonaire

Les collaborateurs de la Ligue pulmonaire encadrent les personnes concernées tout au long de la thérapie:

  • Ils conseillent les personnes concernées dans le choix de l’appareil et du masque.
  • Ils ajustent le masque et expliquent comment manipuler l’appareil.
  • Ils accompagnent les personnes concernées même après la période d’adaptation, en contrôlant régulièrement le bon fonctionnement de l’appareil et en remplaçant les masques et autres consommables.
  • Ils répondent aux questions des patientes et des patients et de leurs proches et les aident ainsi à intégrer la thérapie dans leur quotidien.

En outre, ils discutent le déroulement de la thérapie avec les personnes concernées et en rendent compte au médecin.