Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Comment se manifeste la tuberculose? – Symptômes

Initialement, la tuberculose provoque généralement des troubles peu typiques. Au nombre de ceux-ci figurent la toux, une sensation de faiblesse et une légère fièvre. À un stade plus avancé, des symptômes tels que perte de poids, manque d’appétit et douleurs dans la poitrine peuvent aussi se manifester. Dans les cas graves, le poumon est si sévèrement atteint que l’on peut observer une toux avec des crachats sanguinolents, une détresse respiratoire et un amaigrissement sévère (cachexie).

 

Transmission

Le risque d’être contaminé par la tuberculose n’existe qu’au contact de personnes atteintes de tuberculose contagieuse. Les personnes infectées par la bactérie de la tuberculose mais qui n’ont pas développé la maladie ne font courir aucun risque à leur entourage. La transmission se fait d’une personne à une autre, par le biais de l’air: lorsqu’une personne malade tousse, elle projette autour d’elle de microscopiques gouttelettes de salive contenant des germes de la tuberculose. Ces gouttelettes restent en suspension dans l’air un certain temps et peuvent être inspirées par d’autres personnes. 

 

Le risque de contagion est le plus élevé dans des pays ou des environnements où la tuberculose est une maladie répandue.

 

Qui est affecté par la maladie?

Dans la plupart des cas, les personnes porteuses de la bactérie de la tuberculose ne tombent pas malades. Chez environ 10 pour cent des personnes infectées, la maladie se développe un jour ou l’autre, le plus souvent au cours des 2 ans qui suivent l’inifection. Il s’agit souvent d’enfants en bas âge ou de personnes qui présentent des défenses immunitaires insuffisantes. 

 

Symptômes en cas d’atteinte d’autres organes

La tuberculose peut aussi toucher d’autres parties du corps par propagation des bactéries, à partir des poumons, à travers la circulation sanguine ou les voies lymphatiques: les ganglions lymphatiques sont le plus fréquemment atteints mais également les os, les articulations, les intestins, les méninges et le système nerveux. Les symptômes de la maladie sont donc variables et la pose du diagnostic correct peut par conséquent s’avérer difficile