Thérapie par inhalation

Dans de nombreuses thérapies des voies respiratoires – surtout dans l’asthme – les médicaments sont inhalés et donc transportés exactement où ils doivent agir: dans la trachée, les bronches et les poumons.

Appareils pour la thérapie par inhalation

Le choix de la variante utilisée pour la thérapie dépend surtout de l’âge et de l’état de santé, respectivement de la capacité de coordination et du volume respiratoire des patientes et des patients.

  • Les aérosols-doseurs et les inhalateurs à poudre sont directement remis aux personnes concernées par leur médecin ou leur pharmacien. La ligue pulmonaire explique aux personnes concernées comment manipuler l’appareil et répond à leurs questions.
  • Les inhalateurs sont remis par la Ligue pulmonaire sur ordonnance médicale. Ces appareils se composent d’un compresseur et d’un nébuliseur. On verse le médicament dans le nébuliseur et l’air comprimé généré par le compresseur le diffuse sous la forme de très fines gouttelettes. Enfin, l’aérosol est inhalé au travers d’un embout buccal ou d’un masque.

Les inhalateurs fonctionnent également lorsque les personnes concernées sont trop petites, trop faibles ou incapables pour d’autres raisons d’utiliser d’autres instruments auxiliaires. Seuls les inhalateurs conviennent pour la nébulisation d’antibiotiques.

Prise en charge des coûts par les caisses-maladie

En cas de prescription médicale, l’assurance de base obligatoire prend en charge les coûts de la thérapie par inhalation. Les médecins orientent les personnes concernées vers la Ligue pulmonaire, auprès de laquelle elles peuvent louer un inhalateur pour six mois ou l’acheter si une thérapie de longue durée est indiquée.

Prestations de la Ligue pulmonaire

Les collaborateurs de la Ligue pulmonaire assistent généralement les personnes concernées au début de la thérapie:

  • Ils remettent l’inhalateur et accomplissent toutes les tâches administratives en rapport avec le décompte.
  • Ils donnent aux personnes concernées et à leurs proches des conseils pour gérer la maladie et la thérapie.
  • Ils organisent des cours d’éducation thérapeutique pour les patientes et les patients.
  • Ils se tiennent constamment à disposition pour répondre aux questions.