Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Séjours Bol d’air

Chaque année les Ligues pulmonaires cantonales s’occupent de plus de 15'000 personnes souffrant d’un grave handicap respiratoire. Ces patients-là souffrent fréquemment de BPCO (bronchopneumathie chronique obstructive), fibrose pulmonaire (présence d'un excès de tissu conjonctif fibreux).Les deux pathologies ont, tôt ou tard, une évolution fatale. Or, le nombre des personnes ainsi assistée a constamment augmenté au cours de ces dernières années et vu l’évolution démographique de notre petit pays, il continuera aussi sans nul doute à progresser. Il n’en est que plus urgent d’adopter des mesures en vue d’assurer la qualité de vie de ce cercle de personnes.

 

Une offre de vacances à double intérêt

Les séjours dits «Bol d’air» s’adressent à ce cercle de personnes et à leurs proches. En effet, les proches soignant leur parenté accomplissent souvent une tâche autant exigeante qu’épuisante et s’engagent fréquemment au-dessus de leur force jusqu’à leur épuisement. Afin que de tels soins à domicile, accordés cette catégorie de patients, restent envisageables, soutien et allègements sont donc de mise.

Les endroits de séjours de vacances au bord d’un lac ou de la mer triés sur le volet ont la prétention d’être optimaux pour les personnes souffrant d’un handicap respiratoire. Les séjours «Bol d’air» ont un effet positif sur l’évolution de leur maladie et contribuent sans conteste à améliorer leur qualité de vie.

 

Nous avons besoin de votre soutien financier

Afin que les séjours «Bol d’air» demeurent dans un cadre de prix abordable, les participants à ces séjours prennent eux-mêmes en charge les frais de voyage, d’hôtel et de restauration. En revanche, les coûts supplémentaires, inhérents à leur pathologie, sont couverts par les dons à affections liées. Ces frais s’élèvent en moyenne à 130 francs par personne et par jour et comprennent les dépenses de:

  • la garantie de l’approvisionnement en oxygène 24h sur 24
  • une stimulation des activités physiques au maintien de l’état de santé
  • un enseignement respiratoire
  • un accompagnement professionnel et une assistance médicale
  • le développement de l’offre
  • le contrôle des résultats obtenus et l’établissement de rapports

 

Chaque année, cette offre destinée à cette catégorie de patients, représente des coûts de quelque 280'000.— francs dont nous sommes totalement tributaires de dons.