Actualités

Une montre peut-elle vraiment diagnostiquer des apnées du sommeil ?

Des montres connectées telles que l’Apple Watch peuvent – selon la marque – diagnostiquer des apnées du sommeil. Mais qu’en pensent les pneumologues et les spécialistes en médecine de sommeil ?

Depuis peu, des montres connectées telles que l’Apple Watch sont capables non seulement de mesurer la fréquence cardiaque et le pouls, mais aussi – selon la marque – d’afficher la tension artérielle, d’attirer l’attention sur un risque de maladie chronique, et même d’identifier des apnées du sommeil. Il s’agit de véritables petits ordinateurs que l’on porte au poignet. Mais qu’en pensent les pneumologues et les spécialistes en médecine de sommeil ? Ces appareils peuvent-ils vraiment diagnostiquer des apnées du sommeil ?

« L’Apple Watch et les autres montres connectées ne permettent ni de diagnostiquer ni d’exclure des apnées du sommeil », explique le Dr Martin H. Brutsche, professeur en médecine et médecin-chef de la clinique de pneumologie et de médecine de sommeil de l’hôpital cantonal de St-Gall. Il reconnaît toutefois que les informations fournies par ces dispositifs sur la qualité du sommeil peuvent permettre d’identifier des troubles du sommeil: « De telles montres et applications sont tout de même utiles: si elles vous indiquent régulièrement que votre sommeil a été de mauvaise qualité et que vous ressentez une fatigue extrême tout au long de la journée, il est recommandé de consulter votre médecin de famille. Celui-ci pourra alors vous faire réaliser des examens. Seules des méthodes de mesure testées et autorisées permettent véritablement de savoir si on souffre par exemple d’apnées du sommeil ou d’autres troubles du sommeil. »

Un avertissement ne peut pas se substituer à un diagnostic
Les montres connectées peuvent aider à identifier un risque d’apnées du sommeil, mais elles ne remplacent en aucun cas un diagnostic médical. Un avis que partage le Dr Albrecht Vorster, coresponsable de l’établissement Swiss Sleep House Bern, qui fait partie de l’Insel Gruppe: « Différentes montres connectées sont en mesure d’identifier un risque d’apnées du sommeil en combinant les données relatives au pouls, à l’exercice physique, à la saturation du sang en oxygène et aux ronflements. Mais elles ne peuvent pas effectuer un véritable diagnostic! ». 

Autres appareils permettant d’évaluer le risque d’apnées du sommeil
Albrecht Vorster précise que d’autres applications et appareils moins onéreux qu’une montre connectée peuvent eux aussi identifier un risque d’apnées du sommeil, sans toutefois se substituer à un diagnostic: 

  • « Sleep Analyzer » de Withings est un capteur à placer sous le matelas qui mesure la fréquence respiratoire et cardiaque ainsi que les mouvements du corps. Il identifie également les signaux acoustiques typiques des ronflements et des arrêts respiratoires. 
  • Certifiée médicalement, l’app « Snorefox » de Diametos peut identifier un risque d’apnées du sommeil en se basant sur les bruits émis lors des ronflements.
  • Le bracelet « CIRCUL Ring » permet de mesurer la saturation du sang en oxygène ainsi que le nombre de fois où celle-ci diminue pendant la nuit.

Testez votre risque d’apnées du sommeil

Vous avez le sentiment de souffrir d’apnées du sommeil? Faites notre test en ligne afin de savoir si un examen de votre sommeil serait judicieux.

Test de risque en ligne
Müdigkeit bei Schlafapnoe