Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus, consultez les indications légales.

Accepter

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 8 millions de personnes décèdent chaque année de maladies dues au tabac. Outre ses effets néfastes sur la santé, le tabac a également un impact négatif sur le plan environnemental et sociétal. Nous l’expliquons à l’aide des 17 objectifs de développement durable.

Tabac et développement durable


L’ONU a formulé les «objectifs de développement durable» ci-après en 2015, dans le cadre de l’«agenda 2030». La culture, la transformation, la distribution et la consommation de tabac vont à l’encontre de 14 des 17 objectifs de développement durable.
Voici les raisons:

 

1: Pas de pauvreté

Les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine sont particulièrement touchés par la pauvreté. L’industrie du tabac y développe la culture du tabac de manière ciblée en exploitant les cultivateurs par de faibles rémunérations, le travail des enfants et de mauvaises conditions de travail. Informations complémentaires

2: Faim «zéro»

Le tabac est une plante qui nécessite des traitements intensifs et beaucoup d’eau. De plus, elle provoque le lessivage des sols, si bien qu’il faut sans cesse cultiver de nouvelles surfaces. Par ailleurs, les sols ayant servi à la culture du tabac ne permettent plus de faire pousser des denrées alimentaires par la suite. De plus, les cultivateurs de tabac étant mal rémunérés, ils n’ont guère les moyens d’acheter de la nourriture. Informations complémentaires

3: Bonne santé et bien-être

Le tabac est un produit qui rend malade et entraîne une mort prématurée. Rien qu’en Suisse, 9500 personnes meurent chaque année de maladies dues au tabac. Par ailleurs, les personnes travaillant dans la culture du tabac s’exposent à la «maladie du tabac vert», causée par la nicotine contenue dans les feuilles de tabac. Cela constitue une violation des droits de l’homme à plusieurs égards. Informations complémentaires

4: Éducation de qualité

Le travail des enfants est très répandu dans la culture du tabac. La saison des récoltes est si intense que, souvent, les enfants ne peuvent pas aller à l’école pendant cette période, ce qui a des conséquences négatives sur leurs perspectives d’avenir. Informations complémentaires

6: Eau propre et assainissement

Le tabac est cultivé dans des pays dans lesquels l’eau propre est un bien précieux. Or, le tabac a besoin d’eau en très grande quantité pour son développement. Concrètement, il faut 4 litres d’eau pour fabriquer une seule cigarette. Informations complémentaires (page 13)

8: Travail décent et croissance économique

L’objectif premier de l’industrie du tabac est la croissance économique. Pour y parvenir, elle est prête à accepter que bon nombre des 17 millions de personnes employées dans la culture du tabac travaillent dans des conditions indignes. Informations complémentaires

9: Industrie, innovation et infrastructure

L’industrie du tabac dispose de l’infrastructure nécessaire au développement de nouveaux produits à base de tabac et de nicotine, et elle a commercialisé de nombreuses innovations ces dernières années. Elle n’agit pas en premier lieu pour ses clients existants (qui meurent de la consommation de tabac), mais plutôt dans le but de lancer une nouvelle activité et d’augmenter ainsi ses profits. Informations complémentaires

10: Inégalités réduites

Les couches de la population peu instruites sont moins bien informées des conséquences de la consommation de tabac sur la santé et les jeunes ne se sentent pas concernés par les effets à long terme. De plus, les produits du tabac sont encore disponibles à bas prix, si bien qu’ils restent également attrayants pour les personnes socialement défavorisées. En outre, la publicité transmet l’idée selon laquelle fumer fait partie intégrante d’un mode de vie branché. Informations complémentaires

11: Villes et communautés durables

La réduction et le recyclage des déchets font également partie du développement durable des villes et des communes. Les mégots de cigarettes contiennent de nombreuses substances toxiques et sont composés de plastiques qui polluent massivement les sols et l’eau. Informations complémentaires

12: Consommation et production responsables

La culture du tabac entraîne le défrichement de vastes zones forestières et le lessivage des sols et engloutit des ressources naturelles en grande quantité pour l’irrigation et le séchage. La culture et la transformation du tabac sont responsables de 5 % de la déforestation mondiale. Il faut 8 kilos de bois pour sécher un 1 kilo de tabac. Informations complémentaires (pages 15/16)

13: Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

Le défrichement de forêts entières pour la culture du tabac a des répercussions négatives sur le plan climatique. En effet, lorsque nous consommons du tabac, nous expirons du monoxyde de carbone (CO). La culture du tabac génère quant à elle une énorme quantité de dioxyde de carbone (CO2). Cela contribue au réchauffement climatique. Informations complémentaires

14: Vie aquatique

Les mégots de cigarettes sont jetés sans réfléchir. Cela a des conséquences dévastatrices, d’autant plus s’ils entrent dans le cycle de l’eau, car ils contiennent de nombreuses substances toxiques. Chaque mégot de cigarette pénétrant dans la nappe phréatique contamine 1000 litres d'eau par la nicotine. Étant donné qu’il contient du plastique, il contribue à la pollution plastique des mers et des océans du monde et menace l’existence de nombreux animaux marins. Informations complémentaires

15: Vie terrestre

En Suisse, on compte encore quelque 150 cultivateurs de tabac sur une superficie d’environ 400 hectares. La culture du tabac en Suisse bénéficie de subventions fédérales à hauteur de 13 millions de francs par an. Informations complémentaires

17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

L’industrie du tabac voudrait se présenter comme la solution à un problème qu’elle a elle-même causé. Elle tente de se positionner comme partenaire socialement responsable tout en commercialisant subtilement ses nouveaux produits à base de tabac et de nicotine, avec lesquels elle réalise un maximum de profits grâce à une faible taxation, et en générant une nouvelle génération de personnes dépendantes à la nicotine. Informations complémentaires

L’engagement de la Ligue pulmonaire

La Ligue pulmonaire est engagée dans la prévention du tabagisme depuis de nombreuses années. Cela se concrétise à la fois par des projets de prévention nationaux et une intervention au niveau politique. En outre, la Ligue pulmonaire a conclu un partenariat de trois ans avec Tobacco Free Portfolios.